nom

Pro

 
line decor
  
line decor

 

 

KINESITHERAPIE NEUROLOGIQUE

(Rééducation Neurologique)

HEMIPLEGIE

L'hémiplégie est une pathologie qui entraîne la paralysie d'un hémicorps consécutivement à la lésion controlatérale de la voie pyramidale au niveau cérébrale. L'hémiplégie est la conséquence directe de l'accident vasculaire cérébral(AVC).

Pour rappel, le cerveau est partagé en 2 hémisphères cérébraux (droit et gauche), la partie droite du cerveau commande l'hémicorps gauche tandis que la partie gauche du cerveau commande l'hémicorps droit.

Le cerveau commande en plus de la motricité (mouvement) des fonctions très complexes tels que le langage, la mémoire, les émotions, etc.

Ainsi, le patient hémiplégique présente, en plus des troubles de la motricité, des troubles du langage, de la mémoire, de l'attention, de l'émotivité, de l'apprentissage,...


La rééducation de l'hémiplégie est un véritable travail d'équipe et doit être commencée au plus tôt pour une récupération optimale. Elle commence à l'hôpital en coopération avec l'Ergothérapeute et se poursuit en cabinet ou au domicile. 

Au cabinet, selon la récupération obtenue à la sortie de l'hôpital, le kinésithérapeute est amené à rééduquer la marche (avec canne tripode, puis sans) et les fonctions motrices altérées. La rééducation de la main de l'hémiplégique est également primordiale.

Selon les cas, des attèles fixant les doigts du sujet en extension sont parfois réalisées et ceci dans le but d'éviter des rétractions tendineuses.

A travers les différents exercices proposés le Kinésithérapeute travaille de manière indirecte les capacités cognitives de son patient (attention, mémoire...) en collaboration avec l'ergothérapeute, et l'orthophoniste.

Enfin, les douleurs étant fréquentes chez le patient hémiplégique (épaule++), les massages sont généralement employés et sont très efficaces .

 

Le Cabinet de Kinésithérapie de Jean-Marc STANISLAS, se situe rue Martin Lindekens 61, 1150 Bruxelles (Tél: 0473.92.35.08) Email: jeanmarcstanislas@gmail.com

© Jean-Marc STANISLAS, 2017 ( Dernière modification le 31 Août 2017)